meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum - Pierre Restany

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

Reflexions

> Annick Bureaud, Interview avec Fred Forest. réalisée le lundi 22 décembre 2008 à Paris

> Louis-José Lestocart : Entendre l’esthetique dans ses complexités

> Mario Costa
> Pierre Lévy et Philippe Breton
> Pierre Lévy - Séoul
> Pierre Restany/Fred Forest un compagnonnage de trente ans
> Pierre Lévy: Pour un modèle scientifique des communautés virtuelles (Ce texte est dedicacé à Fred Forest par Pierre Levy - Format PDF)
> " L'art contemporain est-il contemporain ? " Fred Forest, 2004

VINGT TROIS TEXTES DE PIERRE RESTANY SUR FRED FOREST
1. 1974- UN VIDEO RITRATTO ALL'ASTA PAR PIERRE RESTANY

2. 1974- RESTANY DÎNE A LA COUPOLE
VIDEO PORTRAIT D'UN CRITIQUE D'ART par Pierre Restany
 

3. 1974- ART ET COMMUNICATION PAR PIERRE RESTANY

4. 1975- ART SOCIOLOGIQUE ET LE COLLECTIF d'ART SOCIOLOGIQUE PAR PIERRE RESTANY

5. 1975-LA PRESENCE DE L'ABSENCE PAR PIERRE RESTANY

6. 1975- UNE CAMPAGNE PROPHYLACTIQUE A TROIS PAR PIERRE RESTANY
7. 1977- PARIGI : SEIMILACINQUECENTO FRANCHI PER UN READY-MADE COLLECTF INVOLONTAIRE PAR PIERRE RESTANY
8. 1978- BIENNALE DE VENISE PIERRE RESTANY COMMISSAIRE
9. 1977- CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DELIVRE PAR PIERRE RESTANY
10. 1978- DU M2 ARTISTIQUE AU TERRITOIRE PAR PIERRE RESTANY
11. 1980- FRED FOREST, AVENTURIER, POETE, ARTISTE DE LA SOCIO VIDEO PAR PIERRE RESTANY
12. 1982- BOURSE DE L'IMAGINAIRE ESSENCE DU MONDE PAR PIERRE RESTANY
13.1983- LA CONFERENCE DE BABEL
14. 1991- LA BIBLE ELECTRONIQUE, LA BIBLE DES TEMPS MODERNES PAR PIERRE RESTANY
15. 1991- PROCLAMATION SUR LA TELEVISION UTOPIQUE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY
16. 1995- DE YVES KLEIN A… FRED FOREST. LE CHANT DU MONDE, OU (ET) LE CHAMP DU MONDE ! PAR PIERRE RESTANY
17. 1995- DE L'ART SOCIOLOGIQUE A L'ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION, UN HUMANISME DE MASSE PAR PIERRE RESTANY
18. 1997- UN PHENOMENE AIGU DE CONSCIENCE PAR PIERRE RESTANY
19. 1999-CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DE PIERRE RESTANY
20. 1999- CORRESPONDANCE DE PIERRE RESTANY A FRED FOREST
21. 1999- LE CENTRE DU MONDE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY

22. 2000- LE GRAND NAIF DE L'INTERNET PAR PIERRE RESTANY

23. 2002/2003- LES DERNIERS E-MAILS

 


Pierre Restany/Fred Forest, Pavillon Français, Collectif d'art sociologique, Biennale de Venise, 1976

VINGT TROIS TEXTES DE PIERRE RESTANY. (Vous trouvez ces 23 textes en remontant l’ascenseur au-dessus de la photo)

VINGT TROIS TEXTES QUI METTENT EN EVIDENCE COMBIEN, AU-DELA DU GROUPE DES NOUVEAUX REALISTES, LA PENSEE DE PIERRE RESTANY TOUJOURS EN MOUVEMENT, TOUJOURS REACTUALISEE, AURA SU ANTICIPER SUR CE QUE NOUS VIVONS, AUJOURD'HUI, AVEC LES DEVELOPPEMENTS DE L'ART LIES A LA COMMUNICATION.

Sur une durée, de plus de trente ans, entre 1973 et 2003, Pierre Restany a soutenu d'une façon continue la démarche de Fred Forest. Ce choix démontre, s'il en était besoin, combien la vision du critique était large et prospective. Quand Restany rencontre pour la première fois l'artiste à l'occasion d'un congrès de l'AICA, qui se déroule à Paris en 1972, au Grand Palais, présidé par René Berger, et qu'ils sont mis en présence par ce dernier, l'affaire est entendue. Une amitié indéfectible s'établit entre les deux hommes. Une amitié (une complicité) qui ne se démentira jamais. Il faut souligner qu'au moment où prend naissance cette relation le mouvement des Nouveaux Réalistes, est d'ores et déjà une aventure fixée pour l'essentiel et labellisée par l'histoire. La disponibilité d'esprit du critique, sa lucidité aiguë, le conduisent, dès lors, à envisager un art qui poursuit sa trajectoire au-delà des grands principes et des concepts sur l'objet qu'il a lui-même contribué à élaborer et à imposer. En dehors du pré-carré dévolu aux Nouveaux Réalistes, sa curiosité intellectuelle le conduit à accorder, tour à tour, son attention à des artistes comme Alain Jacquet, Miralda, Bertrand Lavier et, plus récemment encore, Miguel Chevalier. Dans cette pensée en mouvement, deux artistes retiendront son attention d'une façon privilégiée et permanente dans les dernières années de son existence. Deux artistes atypiques, chacun en leur genre, dont le statut, comme la personnalité et la démarche, sont aux antipodes l'un de l'autre. D'un côté, Jean-Pierre Raynaud, artiste tout en "introversion", néanmoins intégré et acteur du marché, bénéficiant du soutien des institutions et de collectionneurs importants, de l'autre, Fred Forest, pourfendeur extraverti des mêmes institutions, franc-tireur de l'art sociologique, champion de la communication, producteur de biens immatériels, au-delà de l'objet, et empêcheur de créer en rond (1)

Ce n'est pas un hasard si Pierre Restany demande, à ces deux artistes, de s'asseoir à ses côtés, de part et d'autre de la table de conférence, pour la clôture de l'exposition, " Cette culture qui vient de la rue ". Une exposition qu'il a organisée à la Galerie Municipale de Vitry-sur-Seine en 2000, du 10 mars au 14 mai. (2) Il s'agit-là, en quelque sorte, de les adouber publiquement devant leurs pairs. Dans la salle, au coude à coude, les " anciens ", sagement assis sont attentifs. Sont notamment présents : Raymond Hains, Jacques Villeglé, Yehuda Neiman… L'ombre d'Yves le monochrome plane sur l'assistance, quant à trois reprises successives Restany cite le nom de Klein, pour établir une filiation directe avec Fred Forest et ses espaces blancs. Deux façons de " magnifier " le vide et de célébrer l'immatériel. Pierre Cornette de Saint Cyr, fidèle parmi les fidèles, installé au premier rang, écoute religieusement et opine du chef. Ils iront ensemble, en mars 2001, tenter de convaincre François Pinault de soutenir Jean-Pierre Raynaud et Fred Forest au plan international pour redorer quelque peu le blason terni de la France, après le rapport alarmiste du sociologue Alain Quémin. Sans grand succès apparemment au résultat ! Conseillé par François Barré, ancien président du Centre Georges Pompidou, passé depuis armes et bagages au service du grand capital, François Pinault, en financier avisé, visiblement, préfère mettre ses billes sur un américain, entre autres, comme Jeff Koons...

Avec sa disparition, trois années plus tard, en juin 2003, on peut considérer que cette exposition de Pierre Restany à Vitry-sur-Seine constitue, en elle-même, une sorte de testament. Comme le disait le critique lui-même : la recherche, à travers l'art, d'une vérité alchimique un peu plus vraie que nature. Une exposition réunissant sur un parcours de plus de trente années, les artistes qui auront le plus compté pour lui, toutes générations et pratiques artistiques confondues. La conférence qu'il donne à la clôture de cette manifestation, brillante et magistrale, comme à son habitude, lui permet de faire en raccourci le survol de sa carrière de critique; et de mettre en évidence un itinéraire personnel, qui va de l'objet industriel, à l'objet +, pour en arriver d'une façon incontournable à la communication. La communication comme point ultime d'arrivée et, en même temps, comme point de départ d'une nouvelle boucle. Il est évident que trente ans plus tôt, et avant tous les autres, il avait une fois de plus, doté de sa grande intuition, décelé, dans une démarche comme celle de Fred Forest, le potentiel, une énergie, un rayonnement, qui donneraient à la communication ses lettres de noblesse et sa pleine expression artistique compte tenu mutations que nous vivons aujourd'hui

Le Webnetmuseum.org est à la fois fier et heureux de pouvoir, en exclusivité, offrir ici aux internautes, une vingtaine de textes, dont certains inédits, signés Pierre Restany, qui permettront de mieux comprendre une pratique artistique qui, de l'art sociologique à l'esthétique de la communication, de la vidéo aux expériences de presse et à l'art des réseaux, s'est imposée au fil du temps. Une pratique artistique qui est déjà perçue comme la passerelle, la transition, l'articulation obligée, entre les arts relevant des supports traditionnels, et les arts numériques, qui se cherchent leur voie pour s'imposer demain.

 

1-Voir l'article " Fred Forest, empêcheur de créer en rond, expert et pionnier en provocations médiatiques, l'artiste n'a de cesse de bousculer les valeurs de l'art contemporain, son marché et ses institutions ", Harry Bellet, Portrait Culture, " Le Monde", 22 février 2003

2- Artistes invités : Arman, Richard Baquié, Vlassis Caniaris, Cesar, Miguel Chevalier, Fred Forest, Raymond Hains, Pierre Joseph, Valérie Jouve, Bertrand Lavier, Alex Mlynarcyk, Jean-Luc Moulène, Nikos, Philippe Parreno, Navin Rawanchalkul, Jean-Pierre Raynaud, Bruno Serralongue.

COMPLEMENT D'INFORMATIONS

Aux textes, ci-dessous libellés, s'ajoutent de nombreux documents, son et vidéo, témoignant de différentes actions de Fred Forest, auxquelles Pierre Restany a étroitement participé.

Notamment :

- Galerie Apollinaire avec Guido Le Nocci, pour un projet de vidéo communication à réaliser dans la Galerie Victor Emmanuel, Milan,1972 (cassette son)

- Pierre Restany met en contact Fred Forest avec Iris Clert, afin que ce dernier fasse une action dans sa galerie mobile (le camion), rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 1972.

- Restany présente Fred Forest (Grand Prix de la communication de la XII Biennale de Sao Paulo 1973) à Niomar Bettencourt, avant le départ de ce dernier pour le Brésil, et le recommande vivement auprès de Mario Pedrosa.

- Restany présente Fred Forest à Arman, Paris, 1973.

- Exposition personnelle" Fred Forest : Restany, reportage intervention, avec Vilem Flusser, René Berger, Autopsie électronique. Archéologie du présent, rue Guénégaud, Galerie Germain, Paris 1973. (cassette son)

- Pierre Restany participe à l'action de Fred Forest " Restany dîne à la Coupole", Paris, octobre 1974

- Restany organise chez lui, rue Payenne, à Paris, un déjeuner pour faire se rencontrer, Jean-Pierre Raynaud et Fred Forest, Paris 1974.

- De 1974 à 1980, Pierre Restany rencontre régulièrement et travaille avec les trois membres du collectif d'art sociologique (Fischer/Forest/Thénot) dont il est devenu un conseiller et un soutien précieux.

- Interview vidéo, Pierre Restany/Fred Forest, Madame Soleil, Paris 1975 (cassette vidéo)

- Pierre Restany/Fred Forest, avec le collectif d'art sociologique, Biennale de Venise, 1976

- Restany/Forest, Galerie NRA, Profil vidéo d'un critique par un artiste d'art sociologique.(cassette vidéo), Paris, 1979

- Déclaration de Pierre Restany, lors de la vente du M2 artistique, sous le marteau de Maître Binoche, Espace Cardin, Paris1977 (cassette vidéo)

- Performance Fred Forest : Vidéo dans une chambre d'hôtel, Fondation Miro/Nouvel Hôtel Résidence, Barcelone 22 février 1977. (cassette vidéo)

- Déclaration de Pierre Restany à la table des experts (Stéphane Rona, Maître Paul Lombard, Maître Philippe Lette, Maître Jean-Claude Binoche, Monsieur X, représentant la FNAIM, par vidéo transmission, depuis New-Delhi, Salons de l'Hôtel Crillon, pour appel d'offre du M2, par soumission, journal Le Monde, Paris, 1977. (cassette vidéo)

A son retour d'Amazonie, Pierre Restany présente chez lui rue Payenne le sculpteur Franz Krajcberg à Fred Forest

- Pierre Restany, Fred Forest, co-organisateurs de l'opération "Equinoxe 80 ", Musée National d'Art Moderne, Paris, Juin 1981.

- Pierre Restany/Fred Forest au cours d'un déjeuner de travail qu'ils ont en tête à tête, dans un restaurant du Marais, irruption de Wolf Vostell, qui interpelle violemment Restany, lui reprochant de l'avoir empêché de s'associer au groupe des nouveaux réalistes, juin 1981.

- Intervention de Pierre Restany dans la " Bourse de l'imaginaire " de Fred Forest, exposition personnelle, Centre Georges Pompidou, Paris 1982. (cassette vidéo)

- Participation de Pierre Restany à l'occasion du débat organisé par Fred Forest dans son " espace communicant" dans le cadre de l'exposition Electra, Musée d'Art Moderne Ville de Paris, Paris 1982 (cassette vidéo)

- Déclaration publique de Pierre Restany, Conférence de Babel, Galerie Créatis, Paris 1983. (cassette vidéo)

- Hommage à Yves Klein, performance/installation de Fred Forest au Musée del Sanio, Benevento (Italie), avec la participation de Pierre Restany par téléphone depuis Paris. Sa voix, traitée par un modulateur d'intensité, diffuse de la lumière bleue dans le lieu de la performance. Benevento, 30 mars 1983.

- Pierre Restany met en présence Catherine Ikam et Fred Forest au cours d'un déjeuner qu'il a organisé, Paris, 1983.

- Visite de Pierre Restany sur le Territoire avec Jos Decock, Anserville, 1980

- Déclaration publique de Pierre Restany au cours de l'installation/performance, " Ballade pour changement de régime ", Fred Forest, Galerie Donguy, Paris, 20 novembre 1989.

- Déclaration/intervention de Pierre Restany dans le cadre de l'installation électronique de Fred Forest, " La bible et la guerre du Golfe", Olivier Morane, La Base/Hôpital Ephémère, Levallois-Perret, 26 juin 1991.

- Participation de Pierre Restany à distance, par vidéo-transmission depuis Milan, à la performance de Fred Forest, " Nice, culture et autoroutes de l'information", Hôtel Westminster, promenade des anglais, Nice 16 mars 1995.

- Réalisation d'une cassette vidéo, dialogue Pierre Restany/ Fred Forest,

en présence de Liliane Tibéri, critique d'art, au domicile de l'artiste, 147 promenade des anglais, Nice, 15 mai 1995

- Intervention de Pierre Restany avec une performance de Mimo Rotella, séminaire Fred Forest, M.A.M.A.C (Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain, Nice) 19 mai 1995. (cassette vidéo)

- Présence de Pierre Restany au vernissage du " Centre du Monde "de Fred Forest, Espace Pierre Cardin, Paris 1999.

- A la sortie de la soutenance de thèse de Stephan Baron à Paris VIII (techno-romantisme) Restany, Fred Forest et Sophie Lavaud, se retrouvent dans un troquet de Saint-Denis, pour préparer l' exposition " Le centre du Monde " et le Techno Mariage, Saint-Denis, 1999.

  • Après une première alerte de santé, Pierre Restany doit renoncer de participer au Colloque International, Art Media VIII, organisé par Mario Costa, Annick Bureaud et Fred Forest, Paris, décembre 2002

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest