meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum - Pierre Restany

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

Reflexions

> Annick Bureaud, Interview avec Fred Forest. réalisée le lundi 22 décembre 2008 à Paris

> Louis-José Lestocart : Entendre l’esthetique dans ses complexités

> Mario Costa
> Pierre Lévy et Philippe Breton
> Pierre Lévy - Séoul
> Pierre Restany/Fred Forest un compagnonnage de trente ans
> Pierre Lévy: Pour un modèle scientifique des communautés virtuelles (Ce texte est dedicacé à Fred Forest par Pierre Levy - Format PDF)
> " L'art contemporain est-il contemporain ? " Fred Forest, 2004

VINGT TROIS TEXTES DE PIERRE RESTANY SUR FRED FOREST
1. 1974- UN VIDEO RITRATTO ALL'ASTA PAR PIERRE RESTANY

2. 1974- RESTANY DÎNE A LA COUPOLE
VIDEO PORTRAIT D'UN CRITIQUE D'ART par Pierre Restany
 

3. 1974- ART ET COMMUNICATION PAR PIERRE RESTANY

4. 1975- ART SOCIOLOGIQUE ET LE COLLECTIF d'ART SOCIOLOGIQUE PAR PIERRE RESTANY

5. 1975-LA PRESENCE DE L'ABSENCE PAR PIERRE RESTANY

6. 1975- UNE CAMPAGNE PROPHYLACTIQUE A TROIS PAR PIERRE RESTANY
7. 1977- PARIGI : SEIMILACINQUECENTO FRANCHI PER UN READY-MADE COLLECTF INVOLONTAIRE PAR PIERRE RESTANY
8. 1978- BIENNALE DE VENISE PIERRE RESTANY COMMISSAIRE
9. 1977- CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DELIVRE PAR PIERRE RESTANY
10. 1978- DU M2 ARTISTIQUE AU TERRITOIRE PAR PIERRE RESTANY
11. 1980- FRED FOREST, AVENTURIER, POETE, ARTISTE DE LA SOCIO VIDEO PAR PIERRE RESTANY
12. 1982- BOURSE DE L'IMAGINAIRE ESSENCE DU MONDE PAR PIERRE RESTANY
13.1983- LA CONFERENCE DE BABEL
14. 1991- LA BIBLE ELECTRONIQUE, LA BIBLE DES TEMPS MODERNES PAR PIERRE RESTANY
15. 1991- PROCLAMATION SUR LA TELEVISION UTOPIQUE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY
16. 1995- DE YVES KLEIN A… FRED FOREST. LE CHANT DU MONDE, OU (ET) LE CHAMP DU MONDE ! PAR PIERRE RESTANY
17. 1995- DE L'ART SOCIOLOGIQUE A L'ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION, UN HUMANISME DE MASSE PAR PIERRE RESTANY
18. 1997- UN PHENOMENE AIGU DE CONSCIENCE PAR PIERRE RESTANY
19. 1999-CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DE PIERRE RESTANY
20. 1999- CORRESPONDANCE DE PIERRE RESTANY A FRED FOREST
21. 1999- LE CENTRE DU MONDE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY

22. 2000- LE GRAND NAIF DE L'INTERNET PAR PIERRE RESTANY

23. 2002/2003- LES DERNIERS E-MAILS

 

http://www.webnetmuseum.org/html/fr/expo_retr_fredforest/actions/42_fr.htm#text

14.

1991- LA BIBLE ELECTRONIQUE, LA BIBLE DES TEMPS MODERNES PAR PIERRE RESTANY

Exposition personnelle, La Base, 6 rue Vergniaud, 92300 Levallois-Perret (27 juin au 3 août 1991) Présentée par Pierre Restany

L’installation " La Bible électronique " constitue un point de culminance dans l’œuvre médiatique de Fred Forest, l’utilisation du journal lumineux lui permet de conjuguer simultanément dans le même champ visuel les définitions de la Bible et de l’électronique extraites de l’édition de juin 1986 du petit dictionnaire Robert. Ce faisant, il réalise la parfaite adéquation entre le symbole et son support. Le symbole des symboles, le livre par excellence, et quel support ! Le support électronique le plus disponible, immédiat et direct, l’ABC de la communication médiatique.

Jenny Holzer et Barbara Kruger n’ont qu’à bien se tenir. Quand elles verront la Bible version Forest, elles ne s’en remettront pas. Dernier partant dans le jeu des panneaux programmés, le champion pied-noir de l’esthétique de la communication les coiffe à l’arrivée. Elles étaient trop puritaines, trop protestantes, top moralement engagées pour oser penser à un geste aussi simple, aussi désacralisant : mettre la Bible dans le coup !

Fred Forest, lui, n’y va pas par quatre chemins. Il enclenche le programme, répand un peu de sable sur le sol, et le tour est joué. En fait, les citations de la Bible débitée électroniquement passent fort bien, elles se lisent aisément sans excès de pudeur solennelle. À vrai dire, elles vont de soi. Le message divin se laïcise tout naturellement. Le verset sacré devient l’adage du bon sens. Des millions de prédicateurs répandus à travers le monde devraient rendre grâce à Fred Forest et lui savoir gré d’avoir mis le verbe à la portée de tous.

Il suffisait d’y penser. Un an avant les commémorations de 1992 Fred Forest nous refait le coup de l’œuf de Christophe Colomb et de main de maître : avec Fred Forest le symbole biblique devient l’emblème du bon sens. Du coup, le sens directionnel du message s’inverse. De verticale, la communication devient horizontale, c‘est-à-dire immédiate, directement humaine, sans imposition transcendantale.

On nous avait dit et redit que la Bible était la mère du dictionnaire. Eh bien Forest fait rentrer la Bible dans le dictionnaire dont elle devient la fille. Miracle ou plutôt révolution de la vérité. La vérité biblique ne nous est plus présentée comme l’évidence d’une révélation ; elle nous est présentée dans la phase la plus normale de son apparence, tellement normale qu’elle nous apparaît plus vraie que nature. Dans le paysage du symbole, à l’emblème, à la vérité de l’apparence se substitue à la vérité de l’évidence. Voilà le trait de génie de Forest, qui consiste à nous pousser au pied du mur en nous mettant à l’aise, en nous faisant ressentir spontanément l’immense plaisir que nous éprouvons tous à faire de la prose comme Monsieur Jourdain.

Pierre Restany

Paris 4 juin 1991

Artiste tous azimuts de la communication, Fred Forest nous offre avec la Bible électronique un commentaire original sur l’actualité médiatique encore chaude. (Guerre du Golfe. L’ancien Testament, le Cantique des Cantiques, revu et corrigé style conférence de presse à la Schwarzkopf ! Installation cinético-lumineuse spectaculaire diffuse de flux sémantique. Quinze journaux à diodes électroniques qui fonctionnent comme une batterie de " patriots ", alignées sur du sable à lapin. Sur du sable à lapin sur lequel courent, en tout sens, mille insectes aux pattes rouges qui réécrivent pour nous les proverbes de Salomon, les Psaumes de David, l’histoire de l’humanité de la création du monde jusqu’à nos jours.

Un certain nombre d’experts militaires souhaiteraient que l’exposition soit retardée. Il n’en sera rien car les véhicules blindés, à six roues, équipés de bras mécaniques, dont dispose l’artiste, sont déjà mobilisés à la frontière Suisse dans sa guerre contre l’Etat de Vaud.

Ce serait reculer pour mieux sauter.

Symbolique mêlée du sable du désert et du silicium de nos transistors, l’action se passe dans un péplum qui est le creuset des trois religions monothéistes-- tous comme un seul homme à la Base, et à l’écoute de CNN !

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest