meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum - Pierre Restany

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

Reflexions

> Annick Bureaud, Interview avec Fred Forest. réalisée le lundi 22 décembre 2008 à Paris

> Louis-José Lestocart : Entendre l’esthetique dans ses complexités

> Mario Costa
> Pierre Lévy et Philippe Breton
> Pierre Lévy - Séoul
> Pierre Restany/Fred Forest un compagnonnage de trente ans
> Pierre Lévy: Pour un modèle scientifique des communautés virtuelles (Ce texte est dedicacé à Fred Forest par Pierre Levy - Format PDF)
> " L'art contemporain est-il contemporain ? " Fred Forest, 2004

VINGT TROIS TEXTES DE PIERRE RESTANY SUR FRED FOREST
1. 1974- UN VIDEO RITRATTO ALL'ASTA PAR PIERRE RESTANY

2. 1974- RESTANY DÎNE A LA COUPOLE
VIDEO PORTRAIT D'UN CRITIQUE D'ART par Pierre Restany
 

3. 1974- ART ET COMMUNICATION PAR PIERRE RESTANY

4. 1975- ART SOCIOLOGIQUE ET LE COLLECTIF d'ART SOCIOLOGIQUE PAR PIERRE RESTANY

5. 1975-LA PRESENCE DE L'ABSENCE PAR PIERRE RESTANY

6. 1975- UNE CAMPAGNE PROPHYLACTIQUE A TROIS PAR PIERRE RESTANY
7. 1977- PARIGI : SEIMILACINQUECENTO FRANCHI PER UN READY-MADE COLLECTF INVOLONTAIRE PAR PIERRE RESTANY
8. 1978- BIENNALE DE VENISE PIERRE RESTANY COMMISSAIRE
9. 1977- CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DELIVRE PAR PIERRE RESTANY
10. 1978- DU M2 ARTISTIQUE AU TERRITOIRE PAR PIERRE RESTANY
11. 1980- FRED FOREST, AVENTURIER, POETE, ARTISTE DE LA SOCIO VIDEO PAR PIERRE RESTANY
12. 1982- BOURSE DE L'IMAGINAIRE ESSENCE DU MONDE PAR PIERRE RESTANY
13.1983- LA CONFERENCE DE BABEL
14. 1991- LA BIBLE ELECTRONIQUE, LA BIBLE DES TEMPS MODERNES PAR PIERRE RESTANY
15. 1991- PROCLAMATION SUR LA TELEVISION UTOPIQUE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY
16. 1995- DE YVES KLEIN A… FRED FOREST. LE CHANT DU MONDE, OU (ET) LE CHAMP DU MONDE ! PAR PIERRE RESTANY
17. 1995- DE L'ART SOCIOLOGIQUE A L'ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION, UN HUMANISME DE MASSE PAR PIERRE RESTANY
18. 1997- UN PHENOMENE AIGU DE CONSCIENCE PAR PIERRE RESTANY
19. 1999-CERTIFICAT D'AUTHENTICITE DE PIERRE RESTANY
20. 1999- CORRESPONDANCE DE PIERRE RESTANY A FRED FOREST
21. 1999- LE CENTRE DU MONDE DE FRED FOREST PAR PIERRE RESTANY

22. 2000- LE GRAND NAIF DE L'INTERNET PAR PIERRE RESTANY

23. 2002/2003- LES DERNIERS E-MAILS

 

http://www.webnetmuseum.org/html/fr/expo_retr_fredforest/actions/13_fr.htm#text

5.

1975-LA PRESENCE DE L'ABSENCE PAR PIERRE RESTANY

Exposition organisée à l’EPAD/Défense en décembre 1975 par l’AICA (Association Internationale des critiques d’art) où Restany, membre de cette association, invite Fred Forest pour présenter " Restany dîne à La Coupole ".

Ces expositions corporatives, des tas de critiques qui invitent " leurs " artistes, chacun pour soi et l’AICA pour tous- me laissent un peu mal à l’aise. Il y a un côté gnan-gnan et ron-ron à la fois : le patronage laïque. Par ailleurs si je connais bien mes collègues et si je suis sans illusions à leur égard, je me sens entièrement solidaire de leurs problèmes. En proie aux ultimes relents agressifs des ex-grandes galeries déchues et accrochées au mythe éculé d’une certaine école de Paris, en butte à l’expansionnisme de la vague montante des militants politiquement conscients et des théoriciens du concept, parfaitement autosuffisants-- la position de mes collègues, certes est ingrate, bien que l’état qui entend désormais assumer ses responsabilités promotionnelles à tous les échelons de la créativité contemporaine, leur ouvre des débouchés nouveaux : Beaubourg par ci, Beaux Arts par là.

Il y avait longtemps en tout cas que l’association française des critiques d’art n’avait pas pris une initiative de cet ordre. J’ai tenu à y participer, à travers ce que je considère comme une réflexion sur moi-même. Réflexion objectivée : les documents de Fred Forest exposés dans les locaux de la galerie de l’EPAD sont extraits d’un vidéo portrait d’un critique d’art Restany déjeunant chez Fred Forest et dînant à la Coupole. La même opération de nutrition dans deux contextes différents. Dans le restaurant de Montparnasse, l’activité biologique devient rite social. Les photogrammes de vidéo tape fixent l’image fonctionnelle du critique. Le critique existe-t-il en dehors de sa " fonction "? Redoutable interrogation pour quelqu’un qui comme moi a identifié une fois pour tout son métier à son genre de vie...

En fait ces photos restituent une image dédoublée de ma présence en me fixant l’objectif du portapak a fixé ipso facto la distance que je prends vis-à-vis de mon personnage et plus encore, la distante que les autres prennent vis-à-vis de moi. L’œil sociologique de Forest enregistre la présence de mon absence. Ainsi en est-il de tout critique plongé dans son milieu : éternel " côtoyeur " d’une réalité insaisissable et fugace, l’art et ses langages.

Pierre Restany, Paris décembre 1975

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest