meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum-Fred forest-Retrospective-Art sociologique-Esthetique de la communication-Textes critiques-Note de synthese sur les activites de Fred Forest

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

> Editorial
> Oeuvres/Actions
> Textes critiques
> Biographie
> Bibliographie
> Note synthétique
> Retrospective en ligne
> Conférence audio
> Vidéo

"AVANT-PROPOS"
Louis-Jose Lestocart Version française
Louis-José Lestocart : l'oeuvre-système invisible ou l'O-S-I Version française
 
AUTEURS
Vinton Cerf Version française
Priscila Arantes Curateur de l'exposition retrospective au Paço das Artes Version française
Michaël F Leruth Version française
Evelyne Rogue Version française
Pierre Restany Version française
Pierre Restany Version française
Annick Bureaud Version française
Pierre Levy Version française
Mario Costa Version française
Jean Deveze Version française
Pierre Moeglin Version française
Frank Popper Version française
Pierre Restany Version française
Pierre Restany Version française
Harald Szeemann Version française
Derrick de Kerckhove Version française
François Rabate Version française
Vilem Flusser Version française
Edgar Morin Version française
Marshall McLuhan Version française
   
TEXTES DIVERS 
1 - Note de synthese sur la demarche de Fred Forest 
2 - Manifestes art sociologique (1974) et Esthetique de la communication (1983)
3 - L'Esthetique de la communication par Fred Forest (1983)
4 - Manifeste pour une esthetique de la communication
5 - La famille video par Fred Forest (1976)
6 - Apprenez à regarder la television avec la radio par Fred Forest et Pierre Moeglin (1984)   
7 - Pourquoi presenter sa candidature pour le poste de president de la TV Bulgare par Fred Forest (1991)

 

NOTE DE SYNTHÈSE SUR LES ACTIVITÉS DE FRED FOREST

 

Fred FOREST s'est toujours situé aux avant-postes de la création contemporaine avec une pratique artistique en continuelle évolution. Après avoir été peintre et dessinateur de presse aux journaux " Combat " et " Les Échos ", il se consacre à des recherches relevant des nouveaux médias technologiques. Pionnier de l'art vidéo dans les années 1968, il est le premier artiste à créer en France, à cette époque, des " environnement interactifs ". Il innove encore en pionnier en concevant différentes formes " d'expériences de presse " de porteé symbolique et critique. On se souvient de son " espace blanc " dans le journal Le Monde en 1972 et de sa mémorable opération médiatique du mètre carré artistique... En 1973, il réalise plusieurs actions spectaculaires dans le cadre de la Biennale de São Paulo qui lui valent le Prix de la communication et... son arrestation par le régime militaire. Dans sa pratique artistique, toujours en pionnier, il utilise : le téléphone, la vidéo, la radio, la télé, le câble, l'ordinateur, les journaux lumineux à diodes électroniques, la robotique, les réseaux télématiques... En ce qui concerne les réseaux,il sera encore là, le tout premier, avec le réseau expérimental de Vélizy.

 

Co-fondateur du Collectif d'Art Sociologique en 1974, il soutient en 1984 en Sorbonne une thèse de Doctorat d'État sur l'Esthétique de la communication. Avec Mario Costa, titulaire de la Chaire d'Esthétique de l'Université de Salerne et Derrick de Kerckhove, directeur du Programme Marshall Mc Luhan de l'Université de Toronto, il crée un Groupe de Recherche International, auquel participent Roy Ascott, David Rokeby, Norman White...

 

Il a enseigné la vidéo à l'École Nationale d'Art de Cergy, et a été nommé titulaire de la " Chaire des Sciences de l'Information et de la communication " de l'Université de Nice Sophia Antipolis, où il dirige depuis au Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain un séminaire de renommée internationale. Il a représenté la France à la Biennale de Venise et à la Documenta de Kassel. Il a effectué de nombreuses émissions expérimentales à la radio et la T.V., notamment sur les chaînes nationales belges, suisses, italiennes, israéliennes, brésiliennes et françaises. En 1991, les forces d'opposition en Bulgarie soutiennent sa candidature au poste de Président de la T.V. nationale sur un projet de télévision interactive et...utopique. " La Bible Electronique ", les " Miradors de la Paix " qu'il implante à la frontière de l'ex-Yougoslavie, son action multimédia, " De Locarno à Casablanca, l'amour revu et corrigé par l'Internet ", sont autant d'actions spectaculaires, qui constituent des dispositifs symboliques, " oeuvres " de notre temps, qui auront un considérable impact médiatique, démontrant que l'art d'aujourd'hui n'est pas uniquement une affaire de musée, de marché et de public élitaire !

 

Le travail que cet artiste mène constitue une réflexion sur la communication elle-même, ses codes, son détournement, ses fondements idéologiques, symboliques et esthétiques. Dans une situation historique de rupture, sans précédent, Fred Forest affirme : " il faut aujourd'hui inventer d'autres formes d'art, et non pas répéter des modèles du passé, obsolètes ". Le rôle de l'artiste étant, d'une part, de mettre en évidence " sensible ", comment la pratique généralisée de la communication et des réseaux interagit sur l'ensemble de nos systèmes de perception, de représentation, notre imaginaire et, d'autre part, de nous placer en situation d'expérimenter ce nouvel environnement, désigné par le vocable de : CYBERSPACE.

 

Par ailleurs, il insiste toujours sur la fonction " d'éveilleur " de l'artiste, qui est là, aujourd'hui comme hier, pour faire du sens, poser les questions fondamentales et introduire une certaine dimension " spirituelle ", " sans laquelle " la vie promise ne serait que théâtre d'ombres, dans un laboratoire peuplé... de gadgets électroniques ".

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest