meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum-Fred forest-Retrospective-Art sociologique-Esthetique de la communication-Textes critiques-"Uncle Fred is here" Fred Forest et le telephone, par Marshall Mac Luhan

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

> Editorial
> Oeuvres/Actions
> Textes critiques
> Biographie
> Bibliographie
> Note synthétique
> Retrospective en ligne
> Conférence audio
> Vidéo

"AVANT-PROPOS"
Louis-Jose Lestocart Version française
Louis-José Lestocart : l'oeuvre-système invisible ou l'O-S-I Version française
 
AUTEURS
Vinton Cerf Version française
Priscila Arantes Curateur de l'exposition retrospective au Paço das Artes Version française
Michaël F Leruth Version française
Evelyne Rogue Version française
Pierre Restany Version française
Pierre Restany Version française
Annick Bureaud Version française
Pierre Levy Version française
Mario Costa Version française
Jean Deveze Version française
Pierre Moeglin Version française
Frank Popper Version française
Pierre Restany Version française
Pierre Restany Version française
Harald Szeemann Version française
Derrick de Kerckhove Version française
François Rabate Version française
Vilem Flusser Version française
Edgar Morin Version française
Marshall McLuhan Version française
   
TEXTES DIVERS 
1 - Note de synthese sur la demarche de Fred Forest 
2 - Manifestes art sociologique (1974) et Esthetique de la communication (1983)
3 - L'Esthetique de la communication par Fred Forest (1983)
4 - Manifeste pour une esthetique de la communication
5 - La famille video par Fred Forest (1976)
6 - Apprenez à regarder la television avec la radio par Fred Forest et Pierre Moeglin (1984)   
7 - Pourquoi presenter sa candidature pour le poste de president de la TV Bulgare par Fred Forest (1991)

 

" Uncle Fred is here ! "

Fred Forest et le téléphone

Marshall MAC LUHAN (janvier 1973)

 

Pour présenter les expériences que Fred Forest a réalisés avec le téléphone depuis 1972 en utilisant les réseaux urbains et interurbains, ainsi que des répondeurs automatiques, Marshall Mac Luhan a rédigé pour Fred Forest le texte suivant :

" L'oncle Fred est là (cliché américain utilisé par les enfants pour indiquer à leurs parents qu'on les appelle au téléphone) ou le téléphone et l'espionnage. "

Je suis enchanté de la tentative de Fred Forest pour révéler les mystères du téléphone : mystères trop souvent redevables à l'inefficacité pure et simple du système. Il n'est que d'un talent dynamique comme le sien pour contourner cette involontaire conspiration du silence. Le téléphone est le plus ignoré des médias : seuls les " teenagers " le comprennent, eux qui s'entortillent à plaisir dans les fils pour bavarder interminablement les pieds au mur. C'est justement ce à quoi vous invite cet instrument des plus exigeants. Ce médium vous défie de visualiser votre interlocuteur tout en requérant expressément que vous le fassiez. C'est l'instrument le plus embrassant et le plus embrassable. Il a aussi le pouvoir de vous envoyer tout entier là où vous appelez:: le destinataire est destiné !

Les enfants américains disent non pas " uncle Fred is calling " mais " uncle Fred is here " ou même " uncle Fred is on the phone ", c'est-à-dire l'oncle Fred est sur le téléphone.

Les esprits hautement littéraires ont horreur du téléphone parce qu'il fait intrusion dans leurs vies privées, leurs intimités : aux enfants, ça leur est égal parce qu'ils n'ont pas ou plus de vie privée. Aux États-Unis, la seule façon d'échapper à l'invasion du téléphone est soit de se réfugier en voiture dans les embarras de la circulation, soit de se précipiter dans des réunions de conseil, où pour tout le temps des ruminations administratives, on est à l'abri des appels téléphoniques.

Avec leurs installations chez les Esquimaux, les techniciens de la Bell Téléphone Company of Canada ont vu renaître l'usage le plus ancien des débuts du téléphone : tous les Esquimaux veulent participer à toutes les conversations téléphoniques de toute la communauté ; il a fallu remettre en service le plus ancien des systèmes téléphoniques connus : " The party-line "*. Cette méthode n'est pas étrangère aux techniques d'espionnage les plus récentes de la C.I.A.

Marshall McLuhan

Traduit de l’anglais par Derrick de Kerckhove

 

 

* Jeu de mots intraduisible sur la "politique spécifique d'un parti " et " la ligne téléphonique communautaire plusieurs abonnés pour une même ligne ".

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest